Durant l’exercice de votre métier, il est plus que probable que vous ayez à affronter le froid sur les chantiers. Selon l’Institut National de Recherche et de Sécurité, redoublez de vigilance si la température tombe en dessous de 5°C. En effet, selon la température, certaines opérations deviennent plus délicates et il va de soi de prendre ses précautions pour se préserver physiquement et pour gérer les différents risques qu’apporte le froid. Pour cela, nous allons vous donner quelques conseils pour vous protéger contre le froid sur les chantiers.

Engin de chantier dans la neige

Se protéger physiquement et mentalement

L’équipement

Le premier point à privilégier est l’équipement que vous porterez dans le froid. Pour éviter de vous transformer en glaçon, il est plus que nécessaire de choisir des vêtements adéquats.

  • Premièrement, nous vous recommandons de porter plusieurs couches de vêtements, en dessous d’un imperméable coupe-vent.
  • Couvrir les parties du corps qui perdent la chaleur avec un cache-cou, des gants, un bonnet, et des grosses chaussettes.
  • Mettre des chaussures antidérapantes est également fortement conseillé pour éviter de tomber sur un sol glissant. Mais il faut quand même qu’elles soient des chaussures de sécurité pour respecter les normes mises en place.
  • Afin de respirer l’air le moins froid possible, nous vous conseillons de vous couvrir le nez et la bouche.
  • Il existe également des petits accessoires qui permettent de vous réchauffer

Il faut noter que ces vêtements ne vous empêcheront pas de porter les équipements de sécurité obligatoire, fournis par votre employeur, comme le casque ou les chaussures de sécurité par exemple.

La forme physique

La forme physique est un facteur important quant à la résistance au froid. En effet, cela permet d’être mieux préparé contre de froid et d’augmenter le temps de résistance à des conditions climatiques extrêmes. Plusieurs facteurs peuvent être pris en compte pour augmenter votre taux de forme :

  • Une des choses les plus importantes est d’avoir un bon rythme de sommeil pour être en forme au moment de travailler dans le froid. Cela semble assez évident au premier abord mais il faut savoir qu’un manque de sommeil peut entraîner une fatigue chronique qui rend votre corps plus vulnérable.
  • De plus, manger de façon saine apporte les vitamines et les nutriments essentiels pour être en forme durant un plus grand laps de temps. Comme pour les sportifs, privilégiez une alimentation à base de sucre lent et de glucides, qui demandera à votre corps une plus grande période d’assimilation. Vous pouvez également boire certaines boissons, comme du jus de pomme ou d’orange, qui sont également composées de sucres lents, pour un regain d’énergie au cours de la journée.
  • Pour avoir un petit réconfort, vous pouvez privilégier un chocolat chaud sans sucre, ou encore une tisane, qui sauront vous réchauffer. Évitez le café qui accélère le rythme cardiaque.

Autres conseils

L’adaptation de l’effort par temps de froid peut vous permettre de rester en forme plus longtemps. N’hésitez pas à vous déplacer, à secouer vos membres qui ne sont pas en mouvement assez régulièrement. Le fait de prendre des pauses régulières dans un espace chauffé peut vous faire du bien au moral et vous permettre de recharger les batteries.

Protéger son espace de travail

Inspecter et baliser sa zone de travail

Il est important de veiller à la praticité de votre espace de travail. En effet, en fonction des conditions météo, une couche de neige ou de verglas peuvent se former sur le sol, ce qui pourrait rendre certains travaux dangereux. Afin d’éviter les accidents, si vous repérez une zone glissante, il faut absolument que vous vous adaptiez afin d’éviter de prendre des risques avec la sécurité des travailleurs.

Droit de retrait et chômage « intempérie »

En cas de conditions « rendant effectivement l’accomplissement du travail dangereux ou impossible eu égard soit à la santé ou à la sécurité des travailleurs, soit à la nature ou à la technique du travail à accomplir » (article L.5424-9 du Code du Travail), l’employeur peut décider de tout simplement reporter le chantier ou de l’annuler. Dans ce cas, l’employé aura le droit au chômage « intempérie ».
L’employé peut également invoquer son droit de retrait, mais uniquement en cas de danger grave ou imminent (articles L.4131-1 à L.4131-4 du Code du Travail).

Conseils pour vous équiper à bas prix

Il faut noter que votre employeur doit vous fournir les équipements principaux adaptés aux conditions climatiques : Veste, pantalon, chaussures.

Nous ne sommes affilié à aucune enseigne, nous cherchons juste à vous présenter les équipements avec le meilleur rapport qualité-prix*
Formation Caces Cariste dans votre centre de formation proche de Mulhouse

Bonnet

2€

Formation Caces Cariste dans votre centre de formation proche de Mulhouse

Cache col

2€

Formation Caces Cariste dans votre centre de formation proche de Mulhouse

Collant polaire

5€

Formation Caces Cariste dans votre centre de formation proche de Mulhouse

Pull polaire

15€

Formation Caces Cariste dans votre centre de formation proche de Mulhouse

Sous-gants

6€

Formation Caces Cariste dans votre centre de formation proche de Mulhouse

Sous-vêtement thermique

5€

Formation Caces Cariste dans votre centre de formation proche de Mulhouse

Sous-vêtement thermique

12€

Formation Caces Cariste dans votre centre de formation proche de Mulhouse

Sous-vêtement thermique

12€

N’hésitez pas à vous renseigner pour éventuellement trouver moins cher ailleurs.