CACES : Comment lire une plaque de charge d’un chariot élévateur ?

Savoir lire une plaque de charge est essentiel pour toute utilisation d’un chariot élévateur ou d’un engin de levage. Les plaques de charges permettent de s’assurer que le centre de gravité de l’ensemble charge + chariot se situe dans la surface d’appui et ainsi d’éviter le basculement. Pour s’assurer des compétences des caristes à ce sujet, le test théorique CACES R489 comporte beaucoup de questions liées à la lecture de plaque de charge.

Pour vous aider à obtenir votre CACES R489 : Chariots élévateurs, et tout savoir sur comment assurer de la stabilité de son chariot pour éviter le renversement, nous avons concocté pour vous un tutoriel : Comment lire une plaque de charge CACES ?

Qu’est-ce qu’une plaque de charge ?

Une plaque de charge est un élément obligatoire sur les chariots élévateurs et plus globalement tout appareils de levage : gerbeurs, transpalettes, etc… Elle offre au cariste, l’information nécessaire pour déterminer la charge maximale d’un chariot élévateur pouvant être soulevée jusqu’à une certaine hauteur.

À n’importe quel moment, un opérateur doit être en mesure de contrôler l’adéquation de son chariot élévateur avec la manutention envisagée. C’est pourquoi, les questions portant sur les plaques de charges sont massivement présentes dans le QCM théorique CACES.

Peut-il y avoir plusieurs plaque de charge ?

Il est fréquent qu’un appareil de levage comporte deux plaques de charge. Ceci est notamment le cas lors du rajout d’un accessoire. Dans ce cas précis, il est important de se référer uniquement à celle mentionnant l’accessoire.

Comment comprendre une plaque de charge ?

Les plaques de charges peuvent être présentées de différentes façons. Les fabricants font régulièrement évoluer ces dernières pour être de plus en plus simple à appréhender. Quoi qu’il en soit, les plaques de charges mentionnent toujours :

Le centre de gravité

La distance « d » exprimée en millimètres (mm) est la distance comprise entre le centre de gravité de la charge et le talon de la fourche. Dans certains cas, la distance peut être indiquée par un « c » pour centre de gravité.

La capacité nominale

La capacité nominale d’un chariot élévateur (ou charge nominale), exprimée en kg est la charge maximum que peut soulever le chariot avec le mât vertical à une hauteur donnée et une distance « d » normalisée.

La charge effective

La charge effective représente le poids de la charge que vous pouvez lever avec votre chariot élévateur, le mât vertical, selon une hauteur donnée, la distance « d » et l’équipement sans craindre une perte de stabilité.

Exemple d'une plaque de charge

Attention :
Si les variables de votre charge se situent entre deux informations, il faut toujours privilégier le cas le plus pessimiste (poids plus important, distance accrue, etc…)

CACES : Exercices et calculs de lecture d’une plaque de charge avec corrigé

Plaque de charge CACES 3

Quelle est la capacité nominale de ce chariot ?

La capacité nominale de ce chariot est de 1200kg pour une charge dont le centre de gravité (distance « d ») est égal à 500mm à une hauteur de levée de 3,30m maximum.

  • Capacité nominale : 1200 kg
  • Centre de gravité (distance « d ») : 500 millimètres
  • Hauteur de levée : 3,30 mètres

Il n’est donc pas possible de soulever plus de 1200 kilogrammes avec ce chariot élévateur, et ce, même si vous deviez soulevez à une hauteur plus basse que 3,30m.

Plaque de charge CACES 5

À quelle hauteur maximum avec le mât à la verticale est-il possible de stocker une charge homogène (dont le poids est équitablement réparti) de 1100kg et d’une longueur d’1,20m ?

  1. On connaît le poids de la charge : 1100kg
  2. Le centre de gravité de la charge (distance « d ») ne nous ait pas indiqué, en revanche, puisqu’il s’agit d’une charge homogène il est possible de la déterminer.
    1. Il faut commencer par convertir les mètres en millimètres de la largeur (1m égal 1000mm) soit 1.20 x 1000 = 1200mm
    2. La charge est homogène, le centre de gravité se trouve donc au centre de la charge. Il faut donc diviser par 2 la longueur en mm.
    3. La distance « d » est égale à 600mm
  3. Une fois toutes les informations trouvées, il faut maintenant se référer à la plaque de charge !
    1. Repérez les informations concernant la levée de la charge avec un mât vertical
    2. Retrouvez le centre de gravité le plus proche
    3. Retrouvez la ligne concernant la hauteur de levée pour une charge de 1100kg

Ce chariot peut lever une charge homogène de 1100kg et un centre de gravité de 600mm à une hauteur maximum de 3,30m !

Si vous avez trouvé 5,40m vous avez sûrement considéré que le poids de 1100kg était plus proche de 1070. Étant donné que 1100kg est au-dessus de 1070kg, il faut toujours parier au plus pessimiste. Ne laissez jamais de place à l’approximation !

Différentes représentations de plaques de charge

Chaque constructeur d’engin à son interprétation de la plaque de charge et ce, en fonction du modèle et de l’année. Bien qu’elles sont visuellement différentes ou que d’autres sont plus simples à lire, elles reprennent toutes l’ensemble des éléments présentés !

Les facteurs pouvant nuire à la stabilité du chariot élévateur et de la charge

  • L’état du sol
    Un sol irrégulier ou instable peut rendre les manœuvres dangereuses ou les empêcher complètement

  • Les rampes de chargement
    Que ce soit en montée ou en descente, une seule règle, ne jamais manœuvrer ! Pour cela, qu’une seule solution : viser juste.

  • La conduite
    Votre entrepôt doit avoir des vitesses prescrites dans les différentes zones. Une vitesse excessive suivie d’un freinage brusque pour un élément tiers et vous pourriez saluer Schumacher.

  • La hauteur des fourches
    Quand on conduit un chariot, les fourches doivent toujours être baissées !

  • La répartition de la charge
    Si vous avez déjà joué au Jenga, vous devriez savoir qu’une pièce mal placée et c’est la chute !

2022-04-22T14:12:46+02:00

Partagez cet article, Choisissez votre Plateforme!

Aller en haut