Sauveteur Secouriste du Travail

Devenir SST

Le sauveteur secouriste du travail est un salarié de l’entreprise. Son rôle est de porter les premiers secours à toute victime d’un accident du travail ou d’un malaise, mais aussi d’être acteur de la prévention dans son entreprise. Pour cela, il doit être régulièrement formé. Quelques repères pour devenir sauveteur secouriste du travail et actualiser ses compétences.

Qu’obtient-on ?

La réussite aux évaluations mises en oeuvre pendant cette formation permet d’obtenir le certificat de sauveteur secouriste du travail. Ce certificat est valable 24 mois au niveau national. Il est délivré par le réseau Assurance maladie Risques professionnels / INRS. Ce certificat SST peut être délivré à des élèves et apprentis de l’enseignement professionnel dans le cadre de leur préparation de diplômes.

Contenu pédagogique de la formation

  • Situer le SST dans la santé et sécurité au travail

  • Rechercher les risques persistants pour protéger

  • De « Protéger » à « Prévenir »

  • Examiner la victime et faire alerter

  • De « faire alerter » à « informer »

  • Secourir : la victime saigne abondamment, la victime s’étouffe, la victime se plaint de sensations pénibles et/ou présente des signes anormaux, la victime se plaint de brûlures…

  • Situations inhérentes aux risques spécifiques

Évaluation

L’évaluation des candidats repose sur deux éléments :

  • Le suivi des apprentissages

  • le comportement du candidat à l’occasion des cas concrets

Financer la formation

Prérequis

  • Aucun prérequis n’est exigé

Objectifs

  • Connaître les gestes nécessaires pour donner les premiers secours en cas d’urgence

  • Repérer les situations dangereuses dans son environnement et savoir à qui et comment relayer ces informations

Validité

  • Le SST est valable 2 ans

  • Le sauveteur devra réactualiser ses connaissances et repasser le test d’évaluation avant la fin de cette période

Détails

  • De 4 à 10 stagiaires

  • De 2 jours de formation

Accessibilité

  • Bâtiment accessible aux personnes en situation de handicap

  • Certains handicaps peuvent empêcher la conduite de chariots automoteurs

En savoir plus

  • amelie.fr